Via Nebula

Publié le Mis à jour le

_DSC6154Auteur : Martin Wallace

Nombre de joueurs : 2 à 4
Age : 12+
Durée de la partie : environ 60min
Type de jeu : Construction, Tuiles, Stratégie, Gestion de ressources, Cubes en bois
Editeur : Space Cowboys
Distributeur : Asmodee

L’UNIVERS DU JEU

Explorateurs d’un monde de brouillard et de ruines, vous devez vous frayer un chemin sûr pour accéder aux ressources disponibles. Profitez des routes dégagées par les autres, revendiquez les zones de construction et édifiez les bâtiments en honorant des contrats pour votre guilde. Tout ceci fera de vous le plus puissant de la vallée des brumes !

MATERIEL

De prime abord, nous avons affaire à une boite bien lourde qui laisse présager une grande quantité de matériel. Après ouverture, on découvre avec surprise un moule en plastique thermoformé permettant de ranger tout le contenu une fois les parties terminées. Un bon point ! Mais plus en détails, que trouve-t-on dedans ?

_DSC6155

–          Un plateau de jeu réversible (mode débutant au recto, mode expert au verso)

–          4 plateaux de guilde (correspondant à chaque plateau de joueur)

_DSC6167

–          42 cartes, comprenant des contrats classiques, des contrats privés et la carte de fin de partie

_DSC6159

–          24 tuiles de chantier

–          60 tuiles représentant les plaines

–          20 jetons « exploitation » (jetons symbolisant les ressources exploitables)

_DSC6171

–          5 jetons spéciaux représentant les exploitations dites de « neutres »

–          20 bâtiments (5 par joueur, de formes et de couleurs différentes) en bois

_DSC6168

–          12 figurines « artisans » en bois

–          90 ressources, également en bois

_DSC6157

Nous sommes donc ici en présence d’un beau matériel, comme de belles pièces de bois symbolisant les ressources nécessaires au jeu, ainsi que pour représenter les bâtiments et les artisans. Toutes les pièces viennent ensuite se loger dans des espaces qui leur sont dédiés et y sont maintenues.

_DSC6158

Pour preuve, malgré un transport dans un sac plastique de supermarché, rien n’avait bougé de place.

_DSC6170

De plus, le plateau de jeu, ainsi que les cartes, sont eux-aussi de qualité. Avec en prime, de superbes illustrations colorées, réalisées par Vincent Joubert, et qui mettent tout de suite dans l’ambiance nébuleuse de la vallée.

MISE EN PLACE

La mise en place nous est expliquée via une photo dans la livre de règles.

_DSC6179

Simple à suivre, il suffit de mettre les jetons ressources aux endroits indiqués. Ensuite, il faut placer tout en haut les 4 contrats disponibles pour les joueurs (contrats qui correspondent à un type de construction, ou bien une personnalité).  Chaque participant vient choisir un plateau « guilde » où seules la couleur et l’illustration du personnage changent, et y dépose ses bâtiments et ses artisans. Il ajoute ensuite, sur les cases « exploration », les tuiles représentant les plaines distribuées.

_DSC6169

Note : Il existe une variante de mise en place en fonction du nombre de joueurs. En effet, la quantité de ressources disponibles sera moins importante, mais à l’inverse, les tuiles « plaines » seront mises sur les plateaux des joueurs en plus grande quantité. Mais rien ne change dans la mécanique du jeu.

Ensuite, chaque joueur se voit octroyé deux contrats privés (construction visible que par lui-même). Et en avant pour la partie, le but étant de construire 5 bâtiments représentés par les cartes « contrats » du plateau et/ou des contrats privé (face cachée)

_DSC6162

DEROULEMENT DE LA PARTIE

Après la mise en place, nous voilà lancés pour une partie, un peu perdue par le « quoi-que-faire » et le « par-où-commencer » …

Le jeu propose 2 actions par tour, et parmi ces deux actions, nous pouvons :

–          Poser un artisan : ce qui équivaut à désigner les ressources présentes sur un jeton, puis les matérialiser pour que celles-ci soient utilisables par n’importe quel joueur.

Via Nebula (1)

–          Poser un chantier : la pose de celui-ci ne peut se faire que sur une tuile de ruines. Le chantier permettra ensuite au joueur de rassembler les ressources pour monter un bâtiment lorsqu’il aura la quantité nécessaire.

Via Nebula (2)

–          Explorer une zone de brume : cela revient à poser une tuile de plaine toute verte, ce qui correspond à la dissipation du brouillard et ainsi, l’ouverture d’un chemin possible.

_DSC6189

–          Explorer une forêt pétrifiée : même chose que pour l’exploration de la brume, mais cette fois, se promener dans une forêt risque de rendre la tâche plus longue. De ce fait, faire cette ballade vous prend la totalité de vos 2 actions possibles.

–          Transporter une ressource vers un chantier : cette action vous permet d’aller chercher une ressource (et seulement une) de n’importe quel endroit de la carte, du moment où un chemin de plaine est déjà en place et que rien ne vous bloque la route (comme d’autres ressources, des artisans, des chantiers, des bâtiments, des gros monstres velus, etc…)

–          Construire un bâtiment : cela vous permet, une fois les ressources suffisantes dans votre chantier, de construire un des 5 bâtiments nécessaires à la victoire.

Rien de plus, rien de moins, les placements de tuiles s’enchaînent en respectant les contraintes liées à la brume et au territoire.

_DSC6192

Puis, les tout premiers chantiers font leur apparition. Une fois les ressources collectées, un bâtiment peut enfin voir le jour, et s’il a été construit via contrat privé, l’adversaire ne l’a surement pas vu venir !

_DSC6194

Une fois, la bâtisse érigée, il se peut qu’une mention spéciale soit écrite au bas du contrat, vous donnant ainsi un bonus d’achèvement. Les bonus sont différents en fonction du contrat et peuvent aller du déplacement d’une tuile « plaine » jusqu’à l’obtention de points de victoire supplémentaire.

_DSC6197

Nous voilà enfin au grand final, et la question se pose : « comment gagne-t-on ? » C’est simple, le jeu se termine lorsqu’un joueur a construit son 5ème bâtiment, il peut donc prendre la carte « fin de partie » qui va lui accorder des points de victoire supplémentaires. Ensuite, chacun comptabilise ses précieux points bleus en fonction des constructions érigées et celui qui aura le plus de points sera déclaré gagnant.

L’AVIS DU RAPTOR

Un jeu original basé sur l’exploration d’une grande vallée brumeuse dans laquelle chacun va devoir trouver sa place et ériger le premier les 5 bâtiments qui le mèneront à la victoire. On construit des chemins, on met en place des chantiers de construction, on envoie des artisans chercher les ressources. Toutes ces actions en font un jeu facile d’accès mais qui tend à se complexifier en fonction de la stratégie de placements et la gestion des ressources. Ces dernières justement, de par leur localisation géographique et leur quantité, obligeront les joueurs à trouver des chemins forcément différents. Quant à vos adversaires, leurs choix pourraient bien vous ouvrir une voie salvatrice vers la destination que vous visiez depuis le début. Au regard de tout cela, le jeu pourrait presque s’apparenter à un jeu coopératif, mais au final, il n’y aura qu’un seul gagnant. Bref, un bon jeu à partager avec des amis ou en famille qui promettra à chacun de très bons moments.

PETITS CONSEILS DU RAPTOR

Pour protéger les cartes contre d’éventuels coups de crocs de bêtes préhistoriques, vous pouvez les mettre sous plastique grâce aux protèges-cartes de 67mm x 92mm (Ultra pro, Holds Standard size cards, type cartes Magic)

Par contre, une fois dans leurs protections, il vous sera impossible de mettre les cartes dans l’emplacement prévu du thermoformage en plastique. En effet, vous ne pourrez plus glisser le plateau de jeu et fermer la boîte correctement.

Télécharger la règle du jeu en PDF : Cliquez ici.

Vous aimez ce jeu? Achetez le sur Amazon :

logo_amazon_ludoraptor
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s