7 Wonders duel

Publié le Mis à jour le

_DSC6137

Auteurs : Antoine Bauza et Bruno Cathala

Nombre de joueurs : 2
Age : 10 ans et +
Durée de la partie : 30min
Type de jeu : cartes

Editeur : Repos Prodcution

Distributeur : Asmodee

L’UNIVERS DU JEU

Nous voilà transportés dans l’antiquité où les civilisations cherchaient à s’étendre et régner par-delà leurs vastes cités. Vous devez donc vous mettre dans la peau d’un maître stratège pour faire de votre ville la plus puissante dans les domaines de la guerre, de la science ou de l’architecture.

Construisez, bâtissez, partez en guerre, et accumulez du savoir et des richesses, dans un duel sans merci ou seul le plus fort ou le plus malin finira victorieux.
MATERIEL

Une petite boite, joliment illustrée par Miguel Coimbra, qui trouvera grâce à ses dimensions « passe-partout » une place assurée dans votre étagère pour être saisie à tout moment. Un gain de place appréciable, vu que ce jeu est en fait une adaptation « 2 joueurs » du légendaire 7 Wonders (qui, quand à lui, prend beaucoup de place !)

_DSC6138

A l’intérieur nous trouvons un matériel de qualité qui, une fois « dépunché », viendra habilement se loger dans des emplacements dédiés et bien pensés. Un bon point pour éviter d’avoir une boîte dans laquelle tout se balade et se mélange quand celle-ci n’est pas parfaitement stockée à plat. A noter qu’une fois tout dans la boîte, il y encore de l’espace pour ajouter encore du contenu… Peut-être une extension future ?

_DSC6148

Voici donc ce que nous proposent nos chers Antoine Bauza et Bruno Cathala, en termes de contenu :

– 1 petit plateau de jeu

– 1 marqueur en plastique rouge, symbolisant la guerre

_DSC6147

– 23 cartes « âge 1 »

_DSC6139

– 23 cartes « âge 2 »

– 20 cartes « âge 3 »

– 7 cartes « guilde »

– 12 cartes « merveilles »

_DSC6149

– 4 jetons militaires

– 10 jetons « progrès »

_DSC6150

– 31 pièces de monnaie

_DSC6151

– 1 carnet de score

– 1 règle du jeu

– 1 aide de jeu

Longue liste certes, mais tout est parfaitement adapté pour une partie à deux, et le plus important est qu’une fois la mise en place effectuée, rien ne déborde d’une table de cuisine standard.

MISE EN PLACE

L’installation de la surface de jeu est des plus simples. Les 2 adversaires se placent côte à côte avec, en face d’eux, tout le matériel : en haut de la table, on installe le plateau de jeu sur lequel viennent se placer 6 pions « progrès » choisis de manière totalement aléatoire. On place ensuite le marqueur d’avancée militaire sur sa petite case au milieu de la réglette. Et enfin, on installe les jetons militaires sur leurs emplacements respectifs. Voilà, le plateau est en place ! Vient tout de suite après la remise des liquidités : chaque joueur reçoit l’équivalent de 6 devises en pièces de monnaie. Puis, c’est au tour de la distribution de 4 merveilles par personne. Et pour finir, on place au centre de la surface de jeu 20 cartes « âge 1 » agencées de manière pyramidale suivant un modèle prédéfini sur la notice du jeu.

DSC_5689

La partie peut alors commencer !

DEROULEMENT DE LA PARTIE

Tour à tour, chaque joueur vient prendre une carte parmi celles qui lui sont proposées par la structure.

DSC_5692

Cette carte aura parfois quelques restrictions qu’acquisition. En effet, alors que certaines ne couterons rien du tout, d’autres, au contraire, pourrons valoir une somme d’argent ou bien une quantité de ressources produites par votre cité, voire même les deux.

On distingue 4 types de cartes reconnaissables par leurs couleurs bien personnelles :

– Les cartes marrons seront les ressources produites par les bâtiments de la cité (exemple : du bois)

_DSC6144

– Les grises correspondront aux ressources complexes ou transformées (exemple : du verre)

_DSC6142

– Les bleues seront représentatives des bâtiments publics (exemple : les bains)

– Les rouges, des cartes d’avancée de guerre

_DSC6140

– Enfin les vertes, symbolisant les bâtiments de savoir (exemple : les écoles)

_DSC6145

Vous l’avez compris, chaque carte représente un patrimoine, qui viendra faire prospérer votre cité en fonction de la stratégie que vous avez choisie d’entreprendre. Chaque joueur devra donc choisir judicieusement la carte qu’il acquiert en fonction de ses ressources, mais aussi par rapport à la stratégie de son adversaire.

DSC_5697

Mais que faire si vous veniez à ne pas avoir suffisamment d’argent ou si votre cité n’avait pas les ressources nécessaires ? Et bien c’est simple, vous pouvez prendre une carte disponible et la vendre à la banque qui vous échangera celle-ci contre de l’or ! Ou sinon, vous pouvez également acheter les ressources qu’il vous manque. Mais attention, le prix serait fixé par le nombre de cette même ressource possédée par votre adversaire. Encore un choix stratégique ! Alors si vous souhaitez faire flamber le cour des matériaux, et ainsi bloquer votre adversaire, soyez celui qui en collectionne le plus. Mais attention, une telle stratégie se fait forcément au détriment d’une autre (construction, science, guerre…)

Une fois la structure des cartes de l’âge 1 vidée, on crée la nouvelle structure prédéfinie par la règle du jeu avec les cartes 2ème âge et ainsi de suite jusqu’à la fin du 3ème âge.

DSC_5693

Une petite subtilité vient tout de même s’ajouter à tout cela. Pour pimenter un peu plus les parties, vous avez à tout moment la possibilité de construire une merveille parmi toutes celles que vous aviez reçues en début de partie. Si vous avez les ressources requises, il suffit alors de sacrifier une carte de la structure que viendra se glisser sous la merveille. Vous signalez ainsi au monde entier que vous venez d’ériger un monument digne de figurer dans les livres d’histoire ! Cette fantastique construction vous accordera des bonus supplémentaires comme :

– la possibilité de rejouer

– augmenter votre force militaire

– gagner des points de victoire

Et bien d’autres à découvrir !

Mais ce n’est pas tout, les cartes de couleur verte « savoir », ont une particularité qui pourrait intéresser pas mal d’érudits. Sur celles-ci figure un symbole de connaissance, alors si un joueur arrive à en obtenir deux identiques, il peut choisir l’un des pions « savoir » disponibles sur le plateau.

_DSC6146

Ces pions « savoir », au même titre qu’une merveille, accordent un bonus immédiat qui peut faire pencher le jeu en votre faveur :

– gain de monnaie

– gain de points de victoire

Ces bonus sont au nombre de 6 pour une partie, de quoi faire varier les plaisirs.

Mais avec tout ça, comment gagne-t-on une partie ? Il existe 3 façons :

1- Par suprématie militaire : grâce à vos cartes rouges, vous avez réussi à atteindre la cité de votre adversaire et l’avez réduite en cendre !

DSC_56912- Par suprématie scientifique : grâce à vos cartes vertes, vous avez réussi à obtenir 6 paires de symboles « savoir » identiques. Quelle connaissance écrasante !

3- Par les points de victoire : certaines cartes arborent une couronne de laurier avec un chiffre représentant les points que vous gagnerez en fin de partie. S’ajoutent à cela des points de victoire par monnaie économisée (1 point pour 3 pièces)

L’AVIS DU RAPTOR

Un jeu facile à mettre en place, avec un beau matériel joliment illustré. Des parties relativement rapides puisqu’il faut compter en moyenne 30 minutes pour écouler les cartes des 3 structures. Une stratégie de jeu qui sera changeante en fonction des choix de votre adversaire. Plusieurs façons de gagner. Ce sont là tous les points forts de ce jeu qui, j’en suis certain, vous ferra passer de bons moments de guerre !

Mon seul regret sera peut-être le manque de diversité dans les cartes. En effet, 23 cartes par âge, ce n’est pas énorme, et au fils des parties les joueurs finiront par toutes les connaitre par cœur. Ce qui deviendra un problème dans la mise en place de stratégies nouvelles et surtout dans l’effet de surprise. Peut-être aurons-nous alors droit à des extensions qui, je l’espère, viendront gonfler et diversifier ces cartes. Pour le moment, nous avons plaisir à faire des parties et surtout, de changer notre façon de faire tomber l’autre ^^

PETITS CONSEILS DU RAPTOR

Pour protéger les cartes contre d’éventuels coups de crocs de bêtes préhistoriques, vous pouvez les mettre sous plastique grâce aux protèges-cartes de 44 mm x 68 mm (Format mini-euro)

Télécharger la règle du jeu en PDF : Cliquez ici.

Vous aimez ce jeu? Achetez le sur Amazon :

logo_amazon_ludoraptor
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s